Pour que SOS Violences sexuelles puisse mieux travailler

Actualité publié(e) le 09/10/2019
Les actions de l’association SOS Violences sont en constante augmentation, ce qui a nécessité une augmentation du personnel en termes de temps de travail (passage d’un mi-temps en un plein temps), alors que le montant des subventions en provenance des différentes institutions n’a pas suivi voire même a diminué.  
Pour que SOS Violences sexuelles puisse mieux travailler

Pour continuer la lecture

Un futur centre provincial d’hébergement d’urgence pour les victimes de violences conjugales Ce mercredi, Gil Brial, 2e vice-président de l’assemblée de la province Sud, a visité les futurs locaux du centre d’hébergement d’urgence pour…
Violences faites aux femmes : des appartements relais pour un nouveau départ Mardi après-midi, Gil Brial, 2e Vice-président de l’assemblée de la province Sud, en charge notamment de la condition féminine, et Muriel Malfar…
Lutter pour une société plus juste À l’occasion de la journée internationale des filles, célébrée le 11 octobre, la province Sud a lancé la 3e édition de son appel à projet «…
Violences conjugales, lutter contre la récidive Le premier stage « responsabilisation à destination des auteurs de violences conjugales et intrafamiliales » s’est tenu jeudi 10 juin au Service…
Le 02/06/2022 à 16:00
DÉPISTAGE DES IST : CONTRACEPTION BIEN-ETRE SEXUEL