Trafic de geckos : le touriste japonais condamné

Actualité publié(e) le 26/01/2018
Le touriste japonais, qui avait capturé en janvier 2017 79 geckos en vue de les commercialiser, a été condamné, ce vendredi 26 janvier à une amende de 800 000 francs, ainsi qu'à dédommager la province Sud à hauteur de 5,9 millions de francs au titre du préjudice environnemental. Comme elle le fait systématiquement à chaque fois qu’il y a atteinte à son code de l’Environnement, la province Sud s’était constituée partie civile dans cette affaire.
Trafic de geckos : le touriste japonais condamné

Pour continuer la lecture

Les enfants de l’Île des Pins protègent leur environnement Les collégiens de Vao vont gérer le maquis minier de Touété ! Afin d’impliquer les jeunes dans la protection de leur environnement, la province…
Des Ambassadeurs du lagon toujours bien informés ! Journée studieuse pour la première promotion des Ambassadeurs du lagon ! L’occasion de faire un point sur les derniers relevés de populations de…
Communiqué de presse Prévention du risque requin dans la grande rade de Nouméa LES PREMIÈRES MESURES.
Communiqué de la province Sud : prolifération d’algues vertes à Poé Depuis le 22 janvier, la province Sud poursuit ses travaux, en lien avec l’IFREMER et l’IRD, pour rechercher les sources de pollution expliquant…
Le 28/03/2018 à 08:00
ÉVÉNEMENT
Les Mercredis Nature au PZF : Tous pour un et un pour tous
Tous pour un et un pour tous !