Trafic de geckos : le touriste japonais condamné

Actualité publié(e) le 26/01/2018
Le touriste japonais, qui avait capturé en janvier 2017 79 geckos en vue de les commercialiser, a été condamné, ce vendredi 26 janvier à une amende de 800 000 francs, ainsi qu'à dédommager la province Sud à hauteur de 5,9 millions de francs au titre du préjudice environnemental. Comme elle le fait systématiquement à chaque fois qu’il y a atteinte à son code de l’Environnement, la province Sud s’était constituée partie civile dans cette affaire.
Trafic de geckos : le touriste japonais condamné

Pour continuer la lecture

L’observation des baleines sous haute surveillance La saison des baleines est ouverte ! Comme chaque année entre fin juin et mi-septembre les baleines à bosse viennent s’accoupler et mettre bas…
Patrimoine mondial : un anniversaire aux couleurs du lagon ! Une belle réussite pour les 10 ans de l’inscription des lagons calédoniens au Patrimoine Mondial de l’Humanité ! La journée placée sous le signe…
Déchets : se concerter pour mieux gérer Alors que se profile la révision quinquennale du Schéma provincial de gestion des déchets, les acteurs du secteur se rencontrent à la Province…
Un nouvel îlot refuge des sternes néréis C’est une première ! Une colonie de sternes néréis, oiseaux marins très rares endémiques à la Nouvelle-Calédonie, a élu domicile sur l’îlot Mbé,…
Le 26/06/2018 à 18:00
Conférence C'Nature : Nouvelle-Calédonie, archipel de corail
2018 est déclarée année des récifs (IYOR International Year of Reefs 2018), événement international — le troisième du genre — initié par les Nations Unies. En Nouvelle-Calédonie, 2018 sera également marqué par le 10ème anniversaire de l’inscription d’une partie des récifs et des lagons au Patrimo…